Cherchez l’erreur !
ou
Quand le profit rend aveugle

  • Alors que pour le SDAGE Loire-Bretagne, le plan national de restauration de la continuité des cours d’eau prévoit la suppression ou l’aménagement de 400 ouvrages d’ici la fin 2012 …
  • Alors que le contrat de rivière de La Semène a déjà investit 8 millions d’euros pour améliorer l’état de cette rivière …
  • Alors que La Semène est redevenue une rivière où l’eau est d’excellente qualité …
  • Alors que la Semène a vu sa population piscicole exploser depuis la suppression de l’ancien barrage des Plats …
  • Alors que La Semène est en passe d’être classée réservoir biologique …
  • Alors que la sécurité de l’alimentation en eau des populations pourrait être assurée par d’autres solutions alternatives.

Pendant ce temps là, une aberration se dessine …

  • Faisant fi des directives européennes et nationales de protection des milieux aquatiques …
  • Et quitte à faire condamner La France par l’Europe pour non atteinte du bon état écologique des masses d’eau en 2015 …
  • Quelques élus décident, avec des idées d’un autre temps …
  • De construire un nouveau barrage inutile sur La Semène …
  • Et n’hésitent pas à engager des dépenses publiques, estimées aujourd’hui à 6,5 millions d’euros, mais combien demain ? …
  • Avec pour objectif caché de pouvoir devenir des vendeurs d’eau … ce que, par ailleurs, ils reprochent à d’autres …
  • Et, à terme de faire payer ce barrage par les populations locales … ce qui, pour l’instant, leur est soigneusement caché.

 Cherchez l’erreur !