Un projet d’installation , par un particulier, d’une microcentrale sur le Lignon du Velay (43) soulève une fois de plus l’indignation des défenseurs de nos cours d’eaux.

Par principe, et depuis sa création en 1973, le C.P.S.F.V. est opposé à toute entrave à la libre
circulation des poissons sur les cours d’eau, et ceci conformément à la prochaine mise en œuvre de la
trame bleue prévue par le Grenelle de l’Environnement.
Sur ce principe il est donc opposé à l’installation de toute nouvelle micro centrale sur les cours d’eau,
en particulier sur les cours d’eau peuplés de salmonidés (Truite et à Ombre).

Les micros centrales ont des effets négatifs sur les milieux aquatiques, notamment les têtes de
bassins. Ces effets négatifs ont été démontrés, en son temps, par le Conseil Supérieur de la Pêche,
d’autant plus que les micro centrales ne respectent pas toujours, loin d’en faut, toute la
réglementation.
Par ailleurs leur intérêt économique est discutable puisque la production électrique est très faible et,
de surcroît est achetée par EDF à un coût supérieur au prix de revente.

C’est pourquoi le CPSFV vous demande de signer la pétition mise en ligne par l’AAPPMA “La Truite du LIGNON”, accessible par le lien ci-après:http://Nature et environnement – Signez la pétition : https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/lignon-sauvage-beau-microcentrale-moulin-charel/80828