Malgré le manque d’eau notable, l’évolution du cycle des pensionnaires de l’incubateur se passe bien. Le réchauffement de l’eau a accéléré le processus, et les alevins sont entrain de vivre leurs derniers jours dans l’incubateur, d’ailleurs de nombreux sujets ont déjà quittés leur abri, pour rejoindre la rivière.
Je pense que dans les deux semaines qui suivent, la totalité des poissonnets auront quitté leur abri.
Nous visitons régulièrement l’installation, chaque association remplit à tour de rôle sa mission.
Cette semaine ce sera le tour de la Truite du Roannais (sauf erreur) mais la curiosité ainsi que l’inquiétude font que les responsables des autres associations visitent aussi l’installation afin de vivre les derniers instants du déroulement de l’opération.
Ci-après quelques nouvelles photos de nos “bébés”….

Jean VERRUY – Coprésident du CPSFV