Mauvais coup pour La Semène !

Le 22 mai 2012, la préfète de la Loire a signé l’arrêté, préparé par ses services, autorisant la reconstruction du barrage des Plats à St Genest Malifaux.

La procédure a été menée au pas de charge, dans les délais les plus brefs possible. Les avis préliminaires de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, de l’Onema, de la DDT de la Haute-Loire, de la Dreal Rhône-Alpes, bref, de l’ensemble des services et établissements compétents ont été négligés.

Y avait-il vraiment urgence ? La seule notion d’urgence a été fixée par le Syndicat des barrages qui voulait, à tout prix, faire couler le béton avant la mauvaise saison !
Pourtant d’urgence il n’y en avait pas. Depuis 2006 que le barrage est percé, personne n’a manqué d’eau dans la région , et, à une exception près, l’ancien barrage des Plats n’a jamais fourni d’eau pour la population de Firminy.

On aurait pu encore discuter, écouter, réfléchir, afin d’étudier les alternatives qui permettent, tout en assurant la sécurité d’approvisionnement en eau des populations,  de sauvegarder cette rivière remarquable, et éviter le gaspillage de millions d’euros d’argent public.

Au lieu de celà, une décision arbitraire a été prise, sans même écouter ceux qui proposent autre chose que du béton !

Les intérêts privés l’on emporté sur l’intérêt publique. Quelle tristesse ! Quel gâchis !

 

Commenter

 

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.